8 sept. 2010

Truands, brutes et autres "gueules" du cinéma français des années 80 (2008)

Parfois populaires dès les années 70, avec les visages alors nouveaux de G. Depardieu et de P. Dewaere, des acteurs à l'opposé du héros arrivent en force à l'aube des années 80, donnant une allure singulière au cinéma français. Outre Depardieu et Dewaere, les hommes à imposer leur "gueule" s'appellent Richard Bohringer, Bernard-Pierre Donnadieu, Philippe Léotard, Dominique Pinon, Roland Blanche ou Daniel Duval. C'est sur ces figures, dont certaines n'ont pas connu une carrière aussi florissante dès 1990, que se propose de revenir ce Truands, brutes et autres "gueules.

ALEAS Editeur, 223 pages, 13 €

Aucun commentaire: