20 oct. 2014

Couvents et abbayes de Lyon (2014)

Ce guide revient sur l'implantation, sur mille ans d'histoire, d'installations religieuses rappelées par des édifices ou des noms de rues : abbayes d'Ainay et de l'Île-Barbe, couvents des Cordeliers, des Feuillants, des Carmélites, des Jacobins (Dominicains),des Capucins, etc.
 
 
Certaines églises lyonnaises, paroissiales ou non, ont appartenu à d'éminents ordres médiévaux ou d'époque plus tardive comme Saint-Bonaventure (Franciscains), N-D-Saint-Vincent (Augustins), Saint-Polycarpe (Oratoriens) ou la chapelle du lycée Ampère (Jésuites). 
A la Révolution, plusieurs couvents ont été reconvertis : ancienne abbaye Saint-Pierre devenue musée des Beaux-Arts, chapelle des Antonins devenue théâtre Les Ateliers, couvent Sainte-Elisabeth actuellement Conservatoire de Musique et de Danse, chapelle des Trinitaires aujourd'hui hôtel "Villa Florentine"...
 

D'autres couvents sont toujours en activité (ex du Carmel de Fourvière ou du couvent dominicain de la rue Tête d'Or).
 
Tout un patrimoine parfois insoupçonné à voir ou à revoir !

Aucun commentaire: