8 sept. 2010

Brève histoire politique de la chanson française, des sixties aux années 2000 (2007)

Quand la chanson traite de la chose publique, cela donne des auteurs et des airs dits "engagés". Léo Ferré, Jean Ferrat, Michel Sardou, Pierre Perret, Daniel Balavoine ou Renaud ont chanté chacun la tolérance, la dénonciation des dictatures, l'antimilitarisme ou  la montée de l'insécurité ; dans leurs pas marchent d'autres contestataires (les groupes Noir Désir, Zebda, Tryo, les formations rap, etc.). Parallèlement, des hommes politiques tentent de rallier ces stars à leur mouvement (comme Johnny Hallyday auprès de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy, Renaud soutien de François Mitterrand, Zebda auprès de Lutte Ouvrière, etc.).

 

En moins de 200 pages, ce livre revient sur les figures et les œuvres de cette chanson témoin de l'évolution politique des années 60 à 2000.

ALEAS éditeur, 182 pages, 13 €

 

Séance de dédicace à la libriairie Gibert Joseph (Lyon, 2e arrdt) en mai 2007.

2 commentaires:

Raphaël a dit…

Excellent livre.
Moi même je travaille en ce moment sur la chanson française engagée à droite depuis 1947.

Jean-Luc Roux a dit…

Bonjour

prof d'histoire à Bourg-en-Bresse, je m'intéresse aux rapports entre la chanson et l'écologie. Votre livre évoque-t-il cet aspect ?
Merci pour la réponse.
rouxjeanluc@orange.fr

JLR